Troubles du sommeil, insomnies

Quand dormir devient un cauchemar


Le sommeil est un élément essentiel à la vie. Il régule tous les systèmes de notre corps.

Conséquence de la vie moderne, bien dormir n’est plus si évident. Ecran, stress, luminosité importante … notre sommeil est mis à rude épreuve.


Aujourd’hui, le manque de sommeil touche toutes les générations. L’insomnie est de plus en plus fréquente. Presque 10 % des adultes sont des insomniaques sévères. En 50 ans, nous avons perdu presque 1h30 de sommeil.


Le cycle jour nuit est le principal agent de synchronisation de notre horloge biologique interne. La lumière bleue à laquelle nous sommes exposés à travers les écrans et les leds, perturbe notre horloge biologique car notre cerveau a l’impression d’être exposé à la lumière du jour. La lumière active notre rythme cardiaque, notre chaleur corporelle et nous maintient en éveil. Nous repoussons alors de plus en plus notre heure de coucher car nous ne sommes plus soumis au rythme naturel du soleil.



600 millions de personnes dans le monde sont insomniaques et de nombreux sont dépendants des somnifères. Ces pilules anesthésient notre cerveau et sont extrêmement addictifs. Au bout d’un moment, les personnes les prennent, non plus pour leur effet mais à cause de leur pouvoir addictif.


Malgré notre mode de vie et ses impacts sur notre sommeil, il est possible d’agir sur notre sommeil notamment grâce à une bonne hygiène de vie.


Alimentation, sédentarité, stress ont un rôle déterminant dans notre nuit.


Focus sur Le stress


Le stress et l’anxiété ont un rôle majeur dans les troubles de sommeil. Quand vient le soir, nos pensées affluent et perturbent notre entrée dans la nuit. Nous rejouons notre journée avec tout le stress qui y est lié.



Un cercle vicieux se met alors en place. L’appréhension monte quand arrive le soir et augmente notre stress. Nous nous mettons alors devant les écrans ce qui aggravent les troubles.


Les causes d’insomnie sont principalement liées à un sentiment d’insécurité (douleurs, peurs, questionnements …), le plus grand pourvoyeur d’insomnie est la dépression. Stress et anxiété détruisent le sommeil de plus 1/10 adultes.


Le principal moyen d’action contre l’insomnie est d’agir sur les sources de ce stress.


La sophrologie, la méditation pleine conscience font parties des premières méthodes de gestion du stress.


La pleine conscience est le fondement de la sophrologie et consiste à focaliser son attention sur le moment présent. Prendre conscience de ce qui se passe dans son corps, ses ressentis et pouvoir ainsi apporter plus de détente et de sérénité.


Au moment où nous nous couchons, un flot de pensées arrive et nous empêche de plonger vers le sommeil. Pour pouvoir se laisser aller au repos, un lâcher prise est nécessaire.


Regardons ce qui se passe à ce moment-là :


Nos pensées nous envahissent, notre corps s’agite, impossible de trouver une position confortable, de repos, tensions et respiration courte apparaissent. Nous n’en n’avons souvent même pas conscience, trop emportés dans nos pensées.



La sophrologie nous apprend ce lâcher prise grâce aux exercices de relaxation. La respiration permet de relâcher les tensions corporelles et mentales, de laisser passer le flux des pensées et de nous ramener à l’ici et maintenant.


Les visualisations positives utilisées en sophrologie nous amènent à porter notre conscience et nos pensées sur des images positives et apaisantes qui vont remplacer nos préoccupations.


Pendant les séances de sophrologie de groupe ou individuelles, les participants apprennent ces techniques et peuvent les pratiquer au quotidien. Détente et lâcher prise s’installent au fil des jours accompagnés du retour du sommeil.


Reprenez le contrôle de votre vie et retrouvez le chemin du repos.






17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Logo-doctolib-bleu-tr-V2.png